Voilà pourquoi je ne chasse pas.

315BC710C0

La chasse – pourquoi et comment? Selon la Fédération Nationale des Chasseurs, « la chasse est le troisième loisir préféré des français ». La Fédération estime que le nombre de chasseurs est égal à 1 230 000. Selon la Fédération, les chasseurs ne s’amusent pas tout simplement, mais ils protègent la nature et maintiennent la biodiversité.

La biodiversité maintenue? Je lis régulièrement Charlie Hebdo où je trouve ma rubrique préférée « Les Puces » rédigée par Luce Lapin. Cette rubrique est vraiment très intéressante, car elle porte sur la protection des droits des animaux et elle est bien écrite. Dans le numéro de Charlie numéro 1217 publié le 18 novembre j’ai appris qu’il existait l’Association pour la protection des animaux sauvages  qui lutte pour les droits des espèces sauvages. Notamment, l’association est en train de mener une campagne pour la protection des loups en France. Je suis allée sur le site de l’Association et j’ai appris des choses intéressantes.

En effet, l’ASPAS fait parti de sept associations qui constituent le Collectif des Association pour la Protection du Loup en France. L’association s’oppose à l’autorisation de tirs de loups et vise à favoriser la cohabitation avec les loups. Les loups sont reconnus par l’Europe comme une espèce protégée selon la convention de Borne signée  par la France en 1989. Les loups sont également protégés par  l’arrêté ministériel du 22 juillet 1993 et inscrits dans la Directive Habitats.  Vous pouvez lire plus ici.

Les associations mettent en évidence le non respect des conventions et des directives concernant les loups. En effet, les éleveurs se plaignent de ce que les loups menacent l’élevage ovin. Ils s’adressent alors aux autorités qui autorisent la chasse aux loups.

L’ASPAS a filmé des moutons dans la nature et a conclu que les troupeaux sont souvent mal protégés, donc facilement accessibles aux loups : regardez les vidéos ici.

Cette situation nous fait penser que les loups sont tués mais par pour maintenir la biodiversité et même pas pour protéger les moutons. Ils sont tués parce qu’il est plus facile et surtout moins cher de chasser à quelques loups que de prendre ses responsabilités et de bien protéger les troupeaux. La chasse se présente ici comme une solution facile et peu coûteuse.

La chasse et les randonneurs. Les personnes qui se promènent dans la nature  risquent d’être blessées et même tuées lors de leur promenade. Deux randonneurs ont déjà été abattus lors de la saison de chasse en 2015.  Selon Montagne magazine, les deux personnes tuées depuis le début de la saison de chasse cet automne se promenaient dans les endroits fréquentées par les randonneurs, sur les chemins balisés.

Là on pourrait s’interroger si des randonneurs ne peuvent pas se promener ailleurs pour ne pas se mettre en danger. La réponse est non. En effet, les terrains de chasse occupent énormément d’espace. Les chasseurs ne prennent pas que les endroits éloignés des espaces de balade et loisirs. Ils se mettent là où cela leur convient.

Par exemple, FranceTV écrit dans son article que le maire de la Ferrière-aux-Etangs avait interdit aux randonneurs l’accès au bois de Minières tous les samedi jusqu’à la fin de la saison de chasse. En effet, cela signifie que les habitants de la Ferrière-aux-Etangs ne peuvent plus accéder au bois jusqu’à la fin janvier, voir plus de 5 mois par an. Cela vous étonne? Moi oui. vous pouvez en apprendre davantage sur cette interdiction ici.

Moi-même je réside en Auvergne, une région où la nature est magnifique. J’en profite avec mon mari et notre chienne et je dois dire qu’entendre les tirs tout au long de la ballade n’est pas agréable : ça fait peur.

De la viande dont on n’a pas besoin. Je voudrais rappeler enfin qu’en plus de toutes ces raisons la chasse n’est tout simplement pas nécessaire aujourd’hui. Nous n’avons plus besoin ni de chasser ni d’acheter de la viande pour nous nourrir. Nous avons tout ce qu’il nous faut pour manger sans tuer. Le végétarisme et le végétalisme sont les seuls solutions possibles pour l’avenir de nos enfants et de notre planète!

Et vous, quel avenir voyez-vous pour la chasse en France?

Une excellente semaine à vous,

KATYA

Share

2 réflexions sur “Voilà pourquoi je ne chasse pas.

  1. Mireille dit :

    Je milite depuis des années contreles pratiques barbares de la chasse….
    Merci pour cet article sur un sujet archi-sensible…
    Je suis ravie d’avoir découvert ce blog …merci à Léna et Frédéric qui en ont indiqué le lien sur leur page facebook!

    Bonne soirée.

    • Katya dit :

      Salut Mireille!
      C’est vrai que la chasse reste un sujet sensible et très ancré dans la culture française (et pas que). J’ai essayé de m’informer au maximum, je sens qu’il me manque toujours des connaissances et des arguments « anti-chasse ». Si tu aurais des sources que je pourrais lire je suis preneuse :-)
      Je suis très contente que mon blog te plaise!

      Bonne fêtes et bonne soirée!
      KATYA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *