Végétalisme et véganisme – pour quoi faire?

Auteur : Tony Webster; desciption : Go Vegan daily special 8286709700 o

Bonjour et merci de votre intérêt ! Aujourd’hui je continue à parler des modes de vie qui favorisent la protection animale.

Les végétaliens sont des personnes qui ne consomment aucun produit d’origine animale. Ici on voit la différence principale avec le végétarisme dont j’ai parlé dans mon article précédent. Etre végétalien signifie que nous ne mangeons ni viande ni poisson ni œufs ni lait.

Les végans, quant à eux, sont des végétaliens qui, en plus de leur mode alimentaire sans éléments d’origine animale, mènent une vie éthique : ils évitent d’acheter et de consommer des produits issus d’animaux ou testés sur des animaux (vêtements, chaussures, cosmétiques…), de participer à des événements divertissants qui impliquent l’exploitation des animaux (les cirques, les zoos) et de soutenir l’exploitation d’animaux de toute sorte (achat d’animaux de compagnie, course de chevaux).

Histoire du véganisme. Le véganisme peut être considéré comme un « végétarisme stricte » et est apparu plus tard que le végétarisme. Même si déjà au 18ème siècle il existait des personnes véganes, c’est Donald Watson (professeur de menuiserie) qui a officiellement fondé la société végane 1944 et a inventé le mot « végan ». Si vous lisez en anglais, je vous invite à lire une interview très inspirant avec Donald Watson qui est décédé à l’âge de 95 ans et avait été végan pendant presque toute sa vie.

Combien de végans en France et dans le monde? Les statistiques sont difficiles à élaborer.

Pourquoi devenir végan? Les raisons de devenir végan sont similaires à celles qui poussent à devenir végétarien. La différence est que les végétariens ne prennent pas en compte la souffrance des animaux qui sont destinés à produire des produits laitiers et des œufs. On peut aussi peut-être dire que, tandis que les végans sont contre l’exploitation animale de toute sorte (donc ils soutiennent l’approche abolitionniste), les végétariens peuvent penser un peu autrement : certains végétariens sont contre la maltraitance des animaux, mais acceptent leur utilisation jusqu’au certain point au profit des humains .  On peut alors parler de welfarisme . Toutefois, il n’est pas facile de tenir cette position : il existe des végans welfaristes et des végétariens qui sont contre toute forme d’exploitation animale. Pour plus d’information sur l’abolitionnisme et le welfarisme, je vous invite à lire cet article.

Pour mieux comprendre le raisonnement de végans concernant le refus des produits laitiers et des oeufs, je vous invite à regarder cette vidéo faite par l’association L214 .

C’est tout pour aujourd’hui. Dites-moi, êtes-vous végan ou voudriez-vous le devenir? Ou peut-être avez-vous opté pour le végétarisme?

Connaissez-vous une source qui nous dit combien de végans il y a en France et dans les autres pays?

Katya.

Share

2 réflexions sur “Végétalisme et véganisme – pour quoi faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *