Bientôt un nouveau magazine vegan!

Bonjour mes amis ! Je vous souhaite une excellente année!

Il y a quelque temps je vous ai parlé du magazine vegan BEVeggie et je me demandais s’il existait d’autres magazines vegans en Europe francophone. Alors, j’ai fait quelques recherches et j’ai une bonne nouvelle pour vous! Pour bien débuter 2016, je vous propose de découvrir ensemble le projet d’une équipe jeune et dynamique, le projet d’un magazine éthique et écologique, le projet d’un magazine vegan! Le magazine s’appelle (ou plutôt va s’appeler) Carrot Invaders, et la directrice du projet Catherine Vaglica m’a parlé du projet et de sa vision du veganisme.

——-

Qui a eu l’idée de créer Carrot Invaders et quand?
C’est moi-même (Catherine Vaglica) qui ait eu l’idée de créer un magazine vegan le 15 août 2015 pour être très très précise.

Magazine vegan

Pourquoi faut-il un magazine vegan?
L’idée du magazine vegan m’est venue lorsque je cherchais moi-même des réponses sur ce sujet. Par la suite j’ai trouvé que la cause du véganisme n’était pas assez abordée.

La majorité des personnes qui entendent parler du véganisme en ont peur, ils nous affublent de surnoms tels qu’extrémiste, sectaire, ou encore fanatique, et pensent que nous sommes étroits d’esprit. Malheureusement, le fait qu’il n’y ait pas de sources claires et « officielles » ne fait qu’accroître leurs ignorances.

En parallèle, beaucoup de personnes prennent de plus en plus conscience que les animaux sont des êtres sentients* et que, depuis notre naissance, nous avons été endoctrinés et formatés à consommer de la viande sans réellement réfléchir à tout ce que cela pouvait entraîner (condition de vie et de mort des animaux, maladies et cancers, etc).

C’est justement là que nous allons agir : nous voulons informer le maximum de personnes qui s’intéressent de près ou de loin à cette philosophie de vie, afin que cesse cette « haine » envers les vegans.

*Le concept de sentience est central en éthique animale, car un être sentient ressent la douleur, le plaisir, et diverses émotions ; ce qui lui arrive lui importe.

A qui voulez-vous vous adresser dans votre magazine?

Nous souhaitons principalement nous adresser aux véganes, mais aussi aux végétariens ; végétaliens ; aux omnivores curieux ; à toute personne en conversion ou susceptible de l’être, mais également aux individus sensibles à la cause animale. Nous nous adressons à tous les sexes : femmes, hommes, agenres, non binaire, âgés de 16 à 99 ans (oui après vous n’avez plus le droit, c’est interdit). Le veganisme prône un monde éthique, c’est donc naturellement qu’il ne sera ni sexiste, ni raciste, ni autres mots à caractère dérangeant finissant par -iste.

Quels thèmes voulez-vous couvrir dans votre magazine?

Nous essayerons de toucher le maximum de domaines de la vie courante, ça passera par l’actualité, les animaux, les associations, la psychologie, etc. Pour le moment je préfère rester vague afin de garder un peu de mystère jusqu’à la première parution car loin de moi l’envie de vous spoiler sur le fait que nous envisageons de mettre des surprises à l’intérieur, comme par exemple, un guide, des autocollants, des bons cadeaux, etc.

Combien êtes-vous dans l’équipe de Carrot Invaders?

L’équipe est actuellement composée d’un rédacteur en chef, 18 rédacteurs/rices, 2 graphistes, 1 webmaster, 7 photographes, une community manager et moi, ce qui nous fait un total de 31 personnes !

Etes-vous toutes/tous vegans ou végétariens?

Je dirais que nous avons de tout dans notre petit groupe, même si nous sommes majoritairement végans, il y a des végétariens, végétaliens (en transition ou non) et même un omnivore. Ce mélange pourrait faire grincer des dents plusieurs de nos futurs lecteurs, mais ce sont justement ces différences de « régimes alimentaires » qui nous permettent aujourd’hui d’avoir des discussions passionnantes et passionnées, qui nourrissent nos débats et qui permettent d’ajuster convenablement nos articles. Chaque personne a ainsi la possibilité de nous communiquer ses impressions, ses questions et sa vision des différents sujets que nous abordons dans notre magazine afin d’avoir, je le pense, des articles plus complets qui répondront à un maximum de questions.

Est-ce que le magazine va avoir exclusivement une version en ligne ou également une version papier?

Les deux versions sont au programme ! Pour tout vous dire, il a été principalement question de sortir le magazine en version papier, mais au fur et à mesure de nos réflexions et au vu de l’envie d’ouvrir notre façon de vivre et d’être à un maximum de personnes, nous souhaitons créer le magazine en ligne (en plus du format papier) afin de permettre à toutes les bourses d’accéder au contenu de nos articles.

Comment allez-vous financer votre projet?

Nous allons bientôt nous inscrire sur la plateforme Ulule qui est un site de financement participatif.

Le principe est assez simple, nous allons inscrire notre magazine sur la plateforme en offrant des visuels du premier Carrot Invaders et croiser nos petits doigts pour que cela plaise à un maximum de personnes pour que celles-ci nous financent et nous permettent ainsi de lancer la production (impression, livraison, etc). En parallèle nous sommes toujours à la recherche de partenaires financiers, partenaires, sponsors, etc.
Pourrais-tu nous parler un peu de toi : ton parcours vers le végétalisme, ton métier?

Bien sûr ! Alors… J’ai 21 ans, je vis en Suisse dans le canton de Vaud, et je suis étudiante en tant que Médiamaticienne (si cela ne vous dis rien, c’est normal, ça n’existe qu’ici (haha). Ma formation me permet de toucher au graphisme, au design, à tout ce qui touche au marketing, à la communication et au dessin. Je suis en couple depuis 4 ans avec mon chéri, je l’ai rencontré durant ma première année de formation.

Plus personnellement, je suis une personne qui déteste la routine, j’ai très peu de relation avec ma famille ce qui fait de moi une personne indépendante, peut-être même un peu trop mature pour mon âge, très empathique envers toutes les formes de vie, sensible aux couleurs et à tout ce qui m’entoure.

En ce qui concerne mon alimentation ou mode de vie, je suis végétarienne depuis Noël 2014 et actuellement, je suis en transition vers le véganisme ! Je pars du principe que pour être heureuse, il faut être en accord avec ses principes.

Pour rester en bonne santé, le sport prend une place importante dans ma vie car je pratique l’Aïkido depuis 3 ans et demi. Voilà, je pense que j’ai un peu tout dit !

Quel conseil pourrais-tu donner aux vegans débutants?

S’entourer le plus possible de personnes vegans ou qui sont en faveur du véganisme, pour supporter la pression sociale de la part de certains omnivores.

Rejoindre plusieurs groupes Facebook, car ce sont des mines d’or en ce qui concerne les témoignages (sur n’importe quel sujet), trouver des conseils, et qui sait, de nouveaux amis !

Il est très important de s’informer, notamment sur l’alimentation et pour cela il existe des livres comme ceux de Marie Laforêt qui  est un peu LE modèle de tous vegans qui se respectent !

Le premier réflexe que j’ai eu, a été de spammer mon mur Facebook avec des images chocs d’animaux morts pour convaincre mes amis de le devenir, mais en fin de compte, cela faisait tout l’effet inverse….Il faut savoir user de la psychologie pour expliquer ce choix. Même si je comprends, que l’on a envie de crier au monde entier ce qui se passe, il faut aussi respecter la sensibilité des autres, leurs choix…

Rien n’empêche, à ceux qui le désirent, de se créer un ou plusieurs albums sur leur page Facebook, avec des images (choquantes ou drôles : je pense notamment aux dessins d’Insolente Veggie qui explique parfaitement plusieurs situations auxquelles nous avons souvent le droit en tant que non-omnivores). Cette façon de procéder ouvrira probablement de nombreux débats avec vos amis et cela aura comme effet (si vous restez calme) de leur ouvrir un bout de votre « monde » et ainsi, peut-être, les faire réfléchir…

—-

Est-ce que ce projet vous intéresse? Qu’en pensez-vous? Voudriez-vous vous abonner à un magazine vegan?

Pour savoir plus sur le projet de Catherine, je vous invite à visiter la page Facebook et la page Twitter de Carrot Invaders!

 

 

Share

6 réflexions sur “Bientôt un nouveau magazine vegan!

  1. Lumiciole dit :

    Bon courage à vous, j’ai hâte de voir à quoi ça va ressembler. :)

    Juste une petite chose à propos de la phrase « Nous nous adressons à tous les sexes : femmes, hommes, agenres, non binaire ». Il vaut mieux parler de « genres » que de « sexes », le sexe étant une affaire de corps et non de genre, d’identité. Utiliser « genre » permet aussi d’éloigner les confusions à propos de la transidentité, de bien souligner que le genre se construit dans la tête et non entre les jambes.

    Aussi, je n’ai pas saisi pourquoi les agenres étaient séparé.es des non-binaires, puisque l’agenrisme est un genre non-binaire.

    Voilà, c’était juste une petite remarque, merci d’ailleurs pour votre volonté d’inclusivité pour le magazine. :)

  2. Myrtee dit :

    Quelle bonne idée ce magazine. J’ai hâte qu’il sorte. J’aurai appris un nouveau mot aujourd’hui : mediamaticienne, mais non tout le monde sait bien ce que c’est :) bisous Katya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *