Comment être en bonne santé sans viande dans son assiette?

fruit-918979_1920

Je ressens le besoin de rédiger cet article pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, je voudrais dire que nous sommes végétariens et vegans pour les animaux et l’environnement. Ces arguments restent les seules  valables pour moi. Certes, il existe un argument « être végé est bon pour la santé » mais pour moi, cet argument ne marche pas, car (ne nous trompons pas) on peut être en parfaite santé si on mange de la viande également.

Donc moi, je ne suis pas végétarienne pour ma santé. Cependant, je veux être en bonne santé pour pouvoir vivre selon mes convictions! Et je trouve ce point très important : même si on ne fait pas ça pour nous mêmes mais pour « eux » (les animaux) et pour l’environnement, il est important de bien faire pour rester forts et attirer de plus en plus de personnes par notre mode de vie éthique.

Nous savons déjà qu’il existe beaucoup de bienfaits dans l’alimentation végétale. Aujourd’hui, je veux parler des ses « pièges », autrement dit, des erreurs que nous pouvons commettre et qui ne sont pas difficiles à éviter du tout si on y pense.

  1. Essayer de remplacer la viande dans son assiette. En effet, un grand nombre de débutants n’étant pas habitués au nouveau mode d’alimentation tendent à « remplacer » la viande dans leurs assiettes. Cela arrive souvent aux végétariens qui multiplient leurs apports en produits laitiers et en œufs, ce qui rend le régime végétarien aussi « lourd » pour l’estomac que le régime avec viande et prive ce régime de son côté éthique (car la production de produits laitiers est autant non-éthique que la production de viande). Je pense que l’objectif ultime du  végétarisme est de mener vers le végétalisme, donc de limiter petit à petit des aliments d’origine animale.
  2. Manger des repas monotones et similaires. Si on est habitué aux repas type « viande avec des pommes de terre et de la salade », on peut continuer à essayer de manger à peu près la même chose le midi et le soir. Or, ce n’est pas bon pour la santé et ce n’est pas du tout nécessaire! En effet, pour avoir une alimentation équilibrée sans viande (qui est un aliment extrêmement riche en protéines, fer et vitamines ) on est obligés de varier, et tant mieux, je vous dis! Après avoir arrêté la viande et le poisson, j’ai découvert de nouveaux goûts et des plats exotiques, j’utilise plein d’épices et j’ai un vrai plaisir à cuisiner.
  3. Ne pas se soucier de son apport en fer. Certes une alimentation variée et équilibrée apporte plein de vitamines et minéraux nécessaires à notre corps. Toutefois le fer dans les aliments d’origine non animale est beaucoup moins bien absorbé que celui contenu dans la viande et le poisson. La carence en fer concerne surtout les femmes et peut conduire au retour vers la consommation de viande! Voilà pourquoi il est très important de manger chaque jour des aliments contenant du fer. Plus d’info sur le site de l’Association Végétarienne de France.
  4. Penser que la carence en vitamine B12 est une légende inventée par l’industrie pharmaceutique. La vitamine B12 se trouve uniquement dans des aliments d’origine animale. Il est donc clair que tous les végétaliens doivent se supplémenter de façon régulière.  Ce qui n’est pas encore clair pour tous, c’est que les végétariens aussi doivent surveiller leur niveau de vitamine B12 et se supplémenter! Moi-même j’ai découvert après une prise de sang que mon niveau de B12 est un peu en-dessous de la norme, même si je mange toujours un peu de produits laitiers.
  5. Oublier que l’iode est nécessaire pour notre santé. A partir du moment où on arrête de manger du poisson et des fruits de mer, nos apports en iode deviennent quasi inexistants. Il est important de penser à assurer ses apports en mangeant des algues marines et en achetant du sel iodé.

Si vous débutez dans l’alimentation végétarienne ou végétalienne, je peux vous conseiller des sources qui m’ont beaucoup aidé à équilibrer mon alimentation : 

La première source est le site de l’Association Végétarienne de France . En cliquant sur « Devenir végé » vous pouvez accéder à une mine d’informations sur le végétarisme. Je conseille surtout la partie « Dossiers Nutrition ».

Si vous lisez un peu en anglais, le site de la Société Vegane britannique vous sera d’une grande utilité. Dans la partie du site « How to go vegan » (« Comment devenir vegan »), vous trouverez des informations détaillées sur l’alimentation végétalienne et le mode de vie vegan.

La dernière source que je recommande absolument est le livre « Vegan for life » de Virginia Messina. Virginia Messina est une nutritionniste renommée qui, dans son ouvrage, donne des conseils détaillés et professionnels à propos de l’alimentation végétalienne. Elle a également son blog où on peut lire ses articles et lui poser des questions.

J’espère que mon article a pu vous apporter de nouvelles informations. N’hésitez pas à commenter si vous n’êtes pas d’accord, si vous voulez commenter ou compléter, ou bien si vous voulez tout simplement échanger !

Bon week-end et à la semaine prochaine,

KATYA

Share

4 réflexions sur “Comment être en bonne santé sans viande dans son assiette?

  1. Noémie dit :

    Merci pour cette article très instructif. Je ne savais pas qu’en étant végétarienne, je pouvais souffrir de carence en B12. Il n’existe pas de produit alimentaire non animal qui puisse remplacer la B12 ? J’ai lu que la levure de bière était source de B12.

    • Katya dit :

      Salut Noémie! Merci pour ton intérêt :-)
      Alors moi, je ne le savais pas non plus au début! Disons que si tu manges beaucoup de produits laitiers (et par « beaucoup » je veux dire une quantité très importante :-)) tu n’as pas besoin de te complémenter ! Moi je mange 1 petit yaourt ou 1 œuf par jour et j’ai déjà une petite carence!
      A savoir que les produits laitiers empêchent l’absorption du fer, donc à éviter ou à minimiser…

      Non, il n’existe pas de produit alimentaire qui puisse remplacer la B12! Je sais qu’il y quelques années les chercheurs pensaient que la B12 se trouve dans la levure de bière ou dans les algues. Aujourd’hui on sait que les algues et la levure contiennent un analogue de la B12 qui n’est pas bien assimilé et qui peut faire en sorte que la vraie B12 ne soit pas bien assimilée non plus. Voilà! N’hésite pas si tu as des questions :-) Bonne journée

  2. Myrtee dit :

    J’adore tes articles ma belle. Tu m’apprends plein de choses à chaque fois. J ignorais que l’on pouvait manquer de B12 en étant végétarien. Moi j’en prends toutes les semaines depuis que je suis vegan, mais avant lorsque j’étais végétarienne, je ne me posais pas du tout la question. C’est bon à savoir si quelqu’un me pose la question. Gros bisous 💜💙

    • Katya dit :

      Salut Myrtee 😉
      Merci, je suis très très contente que mon blog te plaise :-)
      Quant à moi, je cuisine beaucoup de tes recettes !
      Bisous et bon week end à toi :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *