Apprendre et comprendre – « L’Ethique animale » de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

Nous n’ « aimions » pas les animaux. Nous voulions simplement qu’ils soient traités comme les êtres sensibles indépendants qu’ils sont, et non comme des moyens pour les fins humaines. P. Singer, La Libération animale


 

J’ai appris cette citation lors de la lecture de l’ouvrage « L’Ethique animale » de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer. Au début de cette année j’ai commencé à m’intéresser à la cause animale, à l’exploitation des animaux et aux droits des animaux. Même si je comprenais déjà (mais encore assez vaguement) qu’accorder des droits aux animaux est une nécessité, je voulais en savoir plus. Je voulais savoir ce que les gens avaient pensé et pensent du rapport humain-animal et à quelles conclusions les penseurs étaient déjà arrivés.

Par hasard j’ai appris l’existence de l’ouvrage « L’Ethique animale ». J’ai immédiatement commandé le livre.

9782130584452

Pourquoi je vous conseille de lire ce livre? Cet ouvrage est devenu un « classique » à lire pour tous ceux qui s’intéressent aux animaux. Il explique les notions principales concernant la cause animale : les critères qui permettent de comprendre à quel point les animaux sont proches des humains et à quel point nous sommes aussi des animaux, la notion de l’antispécisme qui est la notion clé quant à la compréhension de la situation actuelle (la différence de statuts entre les animaux de compagnie, d’élevage et les animaux sauvages). L’auteur donne des pistes qui permettent de continuer l’apprentissage et d’élargir ses connaissances sur l’éthique animale. A lire absolument!

Structure de l’ouvrage. L’Ethique animale contient sept chapitres.

Les deux premiers chapitres donnent les bases pour comprendre la suite de l’ouvrage : J.-B. Jeangène Vilmer parle de critères permettant de définir le statut moral des animaux par rapport aux humains. Dans le deuxième chapitre nous apprenons ce que sont le spécisme et l’antispécisme.

…le spécisme est une discrimination arbitraire selon l’espèce. ..Vous êtes spéciste si la chasse aux bébés phoques et aux baleines vous scandalise … mais que celle aux sangliers et aux perdrix vous laisse indifférent. J.-B Jeangène Vilmer « L’ethique Animale »

(Pour savoir plus sur le spécisme, vous pouvez également consulter cet article des Cahiers Antispécistes)

Après nous avoir appris ces deux choses l’auteur parle de deux approches fondamentales dans la défense des droits des animaux : le welfarisme et l’abolitionnisme.  Ainsi, nous n’apprenons non pas seulement la différence entre elles, mais également les points de vue des figures les plus importantes dans la philosophie animale.

Le welfarisme désigne « l’attitude de ceux […] qui s’engagent en faveur de réformes susceptibles d’améliorer la condition des animaux sans remettre en cause le fait de les exploiter ». L’abolitionnisme est « la défense de l’abolition […] de l’exploitation animale en tant que telle »J.-B Jeangène Vilmer « L’ethique Animale »

(Pour savoir plus sur le welfarisme et l’abolitionnisme, vous pouvez également consulter cet article dans La terre d’abord)

Les quatre chapitres qui suivent sont consacrés à l’analyse de différentes théories concernant la défense animale et à la comparaison de points de vue des philosophes depuis le début du mouvement pour la protection des droits des animaux :

  • on distingue deux approches aux droits des animaux – par la justice et par la sollicitude :

L’approche par la justice s’adresse à la raison […] L’approche par la sollicitude s’adresse aux sentiments. J.-B Jeangène Vilmer « L’ethique Animale »

  • il existe un certain nombre de théories des droits d’animaux telles que les théories de Feinberg, Francione et  d’autres figures importantes. Ici, l’auteur expose les points de vue des philosophes et des militants des droits des animaux concernant les droits que l’on peut et que l’on doit accorder aux animaux.

Je vous parle de ce livre, mais peut-être l’avez-vous déjà lu? N’hésitez-pas à commenter pour partager vos impressions!

Par ailleurs, vous pouvez désormais me trouver sur Facebook . Aimez la page et soyez informés lorsqu’un nouvel article est publié!

Bonne semaine, KATYA.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *